Dette de la Commune de NOUAN-LE-FUZELIER


Le Coût de la Dette de Nouan-le-Fuzelier


Vivre à crédit coûte cher aux emprunteurs et rapporte surtout aux banques.

En 2012, Nouan-le-Fuzelier a dû payer 407 000 € rien que pour rembourser sa dette.
Cela représente : 161 € par habitant de Nouan-le-Fuzelier, bien entendu prélevés du budget de votre commune et financés par vos impôts locaux.

Annuités de la dette  pour NOUAN-LE-FUZELIER de 2000 à 2012
Cliquez sur l'image pour l'agrandir


A quel point la commune de Nouan-le-Fuzelier est-elle endettée ?


En 2012, le montant total des dettes dûes par la commune de Nouan-le-Fuzelier était de :
2 284 000 €.

Si l'on rapporte cette dette au total des rentrées d'argent de votre commune (que l'on nomme produits de fonctionnement) et qui étaient de 2 510 000€ en 2012, alors cette dette représente : 91% de ses revenus annuels.

A Nouan-le-Fuzelier, ce montant de la dette est pourtant en baisse de 10.75 % par rapport à 2011.
Nouan-le-Fuzelier est donc en train de se désendetter.

Comparaison Revenus/Dette de Nouan-le-Fuzelier (de 2000 à 2012)


Comparaison de la dette et des revenus pour NOUAN-LE-FUZELIER de 2000 à 2012
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Par rapport aux 2519 habitants de Nouan-le-Fuzelier, en 2012 le poids de cette dette représente 907 € par habitant.

Concrètement, une famille de 4 personnes qui habite Nouan-le-Fuzelier, devra donc payer dans ses impôt locaux futurs : 3628 € pour le remboursement de cette dette (plus les intérêts aux banques déjà gavées et soutenues par vos impôts nationaux, bien sûr).

A noter : la valeur moyenne de la dette par habitant des communes françaises similaires à Nouan-le-Fuzelier était de 716 € par habitant, en 2012.

A Nouan-le-Fuzelier, la dette due par habitant de la commune en 2012 est donc plus élevée de 26.68 % que pour des communes similaires.

Et par rapport aux communes voisines de Nouan-le-Fuzelier ?


Vous trouverez ci-dessous des graphiques qui vous permettent de situer le niveau de la dette de Nouan-le-Fuzelier par rapport aux communes voisines.

Comparaison avec les 10 communes voisines de Nouan-le-Fuzelier (pour 2012)


Comparaison de la dette par habitant de la commune en 2012 pour NOUAN-LE-FUZELIER et les communes voisines
Cliquez sur l'image pour l'agrandir



Evolution et comparaison avec les communes voisines de Nouan-le-Fuzelier (de 2000 à 2012)


Le graphique ci-dessous représente l'évolution de la dette par habitant à Nouan-le-Fuzelier depuis 2000.
Cela vous permet de comparer avec les communes voisines.

Comparaison de la dette par habitant pour NOUAN-LE-FUZELIER et les communes voisines de 2000 à 2012
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

A Nouan-le-Fuzelier, la dette par habitant a donc augmenté de 23.23 % entre 2000 et 2012.

Pendant la même période, les communes françaises similaires à Nouan-le-Fuzelier, ont vu leur dette par habitant baisser de 2.98 % en moyenne entre 2000 et 2012.

Depuis 2000, la commune de Nouan-le-Fuzelier a donc plus augmenté sa dette par habitant que les communes françaises similaires.


L'équipe municipale en place a t'elle plus augmenté la dette de Nouan-le-Fuzelier qu'ailleurs en France ?


Si l'on fait maintenant le calcul pour l'équipe municipale en place depuis 2008 :
A Nouan-le-Fuzelier, la dette par habitant a baissé de 38.96 % entre 2008 et 2012.

Pendant la même période, les communes françaises similaires à Nouan-le-Fuzelier, ont vu leur dette par habitant augmenter de 1.99 % en moyenne entre 2008 et 2012.

Sous l'actuelle équipe municipale depuis 2008, la commune de Nouan-le-Fuzelier a donc moins augmenté sa dette par habitant que les communes françaises similaires.


Remarque : sur cette page ne figurent pour le moment que les données concernant la dette contractée directement par la commune de Nouan-le-Fuzelier. Les chiffres concernant la dette de la communauté de communes ou d'agglomération, qui peuvent être plus importantes que celles de la commune doivent faire l'objet d'une publication dans les prochains jours.
En effet, la tendance pour certains élus français est de "refiler le bébé de la dette" à ces structures pour présenter de meilleurs chiffres à leurs administrés. Ne soyez pas dupes, et n'oubliez pas qu'au final c'est toujours vous, les habitants des communes concernées qui devrez quand même rembourser les idées de grandeur de certains.

Mais rassurez vous, c'est presque une broutille en comparaison des 1900 milliards d'€ (officiellement reconnus), de dette publique de la France cumulée depuis 35 ans, et qui ne cesse d'augmenter...
Nous vous rappelons que quasiment tout ce que les français paient en impôt sur le revenu ne sert qu'à rembourser les intérêts de cette dette, et uniquement les intérêts.
Et au profit de qui ? Au profit des banques bien sûr, qui ne jouent plus leur rôle de moteurs de l'économie. C'est tellement plus simple de spéculer sur les marchés financiers que d'aider au financement des entreprises vraies créatrices d'emploi et de prospérité. Et tout ceci avec la complicité d'une partie de la classe politique.



Si vous pensez que ces informations peuvent intéresser un de vos voisins, amis ou membre de votre famille, envoyez lui un lien vers cette page en cliquant -> ICI


Si vous utilisez Twitter, Aidez nous à faire connaitre cette page à vos followers ->




Les pages suivantes concernant les comptes de la commune de NOUAN-LE-FUZELIER vont aussi vous intéresser




Le budget de la commune de Nouan-le-Fuzelier


Les impôts locaux à Nouan-le-Fuzelier


Le niveau de la Taxe d'Habitation à Nouan-le-Fuzelier est-il élevé par rapport aux communes voisines ?


Nouan-le-Fuzelier - Tout sur la taxe foncière


Pour l'état, combien vaut un habitant de Nouan-le-Fuzelier ?




Cliquez ici pour revenir à la page principale de Nouan-le-Fuzelier



Pour toute explication complémentaire sur les comptes de la commune de Nouan-le-Fuzelier n'hésitez pas à vous adresser directement à la Mairie de Nouan-le-Fuzelier.


Cette page utilise les dernières données publiques les plus récentes au 01/01/2013
Vous pouvez toujours consulter l'ancienne version de cette page ICI.
Sources : Ministère de l'Economie et des Finances - 2013