logo élections législatives 2017

Election Législative 2017 à Nantes

Résultats, candidats, programmes, modalités de vote, ...
Vous trouverez ici toutes les informations à connaître sur cette élection pour faire le bon choix.


Vous êtes appelés aux urnes pour choisir un nouveau député pour votre circonscription.
Mais savez vous qui se présente, à quoi sert un député, ... ?
Nous vous disons tout ici même.


A quoi ça sert un député ?


  • Le député, c'est le représentant du peuple à l'Assemblée nationale et dans sa circonscription.

  • Il vote le budget de l'état.
  • Il vote les lois qu'il peut lui même proposer, ou que le gouvernement lui a préparé.
  • Il peut aussi interroger directement les ministres et proposer à l'assemblée de créer des commissions d'enquête et même de renverser le gouvernement par une motion de censure.

Député : paie et avantages


  • Au 1er mai 2017, un député gagne 7209,74€ bruts par mois (indemnité de base : 5599,80€ + indemnité de fonction : 1441,95€ + indemnité de résidence : 167,99€), ce qui cotisations déduites lui laisse 5782,66€ nets,
    + 5840 euros brut de "frais de mandat" dont ils peuvent disposer à leur guise sans aucune justification ni contrôle,
    + 9618 euros par mois pour rémunérer ses collaborateurs ou céder tout ou partie de cette somme pour son groupe politique.
    Certains ne se gènent pas pour utiliser cette manne pour payer à prix d'or leurs conjoints, enfants, et autres maîtresses.

  • Un député voyage en TGV gratuitement (en première classe)
    Il bénéficie aussi de 92 billets d'avion gratuits.
    Lorsqu'il se déplace à Paris et dans la région parisienne, le député dispose aussi d'un parc d'une douzaine de voitures avec chauffeur.
    Quand aucun véhicule n'est disponible, l'Assemblée lui rembourse bien évidemment le taxi.
    Il ne paye pas son abonnement internet.
    Il bénéficie de 15000€ pour s'équiper en informatique et en téléphonie, et jusqu'à 7670€ tous les ans pour ses abonnements téléphoniques. Il a aussi accès à un budget courrier de 12000€ annuels.
    Nous ne détaillerons pas ici ses autres avantages notamment en matière de restauration, hébergement, prestations familiales, retraites et chômage, mais sachez qu'elles sont certainement plus avantageuses que les vôtres.

  • Un député bénéficie de l'immunité parlementaire, qui le protège pour tout acte commis dans le cadre de ses fonctions, mais aussi pour ses actes de citoyens.
    Il ne peut pas être arrêté sans l'autorisation de l'Assemblée.
    Cette immunité cesse avec la fin du mandat.

Au vu de tout cela, on comprend mieux pourquoi certains s'accrochent autant à leur siège.





Les candidats et leurs programmes

Vous trouverez la liste des candidats qui se présentent à cette élection dans le tableau ci dessous

C'est donc l'un ou l'une d'entre eux qui sera votre prochain ou prochaine député(e)


La commune de Nantes est couverte par 5 circonscriptions différentes.

Selon votre quartier (votre numéro de circonscription est précisé sur votre carte d'électeur), vous pourrez voter pour l'un des candidats suivants :


LOIRE-ATLANTIQUE - 1ère circonscription



Les 17 candidats qui se présentent dans la 1ère circonscription de LOIRE-ATLANTIQUE au 1er Tour
Guillaume BRUNET
48 ans
Industriel-Chef entreprise



Suppléant :
Philippe PÉAUD, 57 ans.


Divers gauche

Aymeric SEASSAU
39 ans
Fonctionnaire de catégorie B



Suppléant :
Mélissa JOURNOUD, 21 ans.


Parti Communiste français

Guylène FRIARD
59 ans
Sans profession déclarée



Suppléant :
Christine BODIN, 60 ans.


Front National

Philippe RENAUD
54 ans
Employé (secteur privé)



Suppléant :
Kristell RENAUD, 42 ans.


Régionaliste

Sylvie CLABECQ
60 ans
Enseignant 1er deg.-directeur école



Suppléant :
Ali LOTF, 30 ans.


La France insoumise

François DE RUGY
43 ans
Permanent politique


DEPUTE SORTANT
Suppléant :
Mounir BELHAMITI, 32 ans.


La République en marche

Sarah FRISON
39 ans
Autre cadre (secteur privé)



Suppléant :
Anne-Marie CASTERAN, 49 ans.


Divers

Jean-Michel MÉZANGE
52 ans
Entrepreneur en batiments



Suppléant :
Christine LADRET, 65 ans.


Ecologiste

Michel BEAUPRÉ
60 ans
Enseignant 1er deg.-directeur école



Suppléant :
Clara LEVREL, 26 ans.


Régionaliste

Margot MEDKOUR
25 ans
Etudiant



Suppléant :
Félix DROUET, 29 ans.


Divers gauche

Blandine KRYSMANN
50 ans
Autre profession libérale



Suppléant :
Roseline ARZEL, 35 ans.


Divers droite

Sylvie GARCIA
47 ans
Agriculteur-propriétaire exploit.



Suppléant :
Glenn BOUGUENNEC, 34 ans.


Divers

Hippolyte LE ROUTIER
45 ans
Autre cadre (secteur privé)



Suppléant :
Jean-Claude LHOMMEAU, 61 ans.


Debout la France

Hélène DEFRANCE
67 ans
Retraité de l'enseignement



Suppléant :
Sophie BARILLOT, 55 ans.


Extrême gauche

Nicole GIREL
72 ans
Retraité fonct.publique (sf enseig.)



Suppléant :
Françis OUVRARD, 57 ans.


Ecologiste

Julien BAINVEL
37 ans
Autre profession



Suppléant :
Sébastien ARROUËT, 36 ans.


Les Républicains

Antoine NIVARD
41 ans
Autre cadre (secteur privé)



Suppléant :
Réjane THOMASIC, 47 ans.


Divers droite

Les candidats sont présentés selon l'ordre attribué au tirage au sort par la préfecture de LOIRE-ATLANTIQUE qui a aussi choisi les étiquettes politiques.


LOIRE-ATLANTIQUE - 2ème circonscription



Les 19 candidats qui se présentent dans la 2ème circonscription de LOIRE-ATLANTIQUE au 1er Tour
Jean DE MASCUREAU
62 ans
Commercant



Suppléant :
Jean DALIFARD, 68 ans.


Debout la France

Elhadi AZZI
57 ans
Employé (secteur privé)



Suppléant :
Denise ASSELIN, 58 ans.


Parti Radical de Gauche

Alain ROBERT
57 ans
Fonctionnaire de catégorie A



Suppléant :
Delphine RABU, 48 ans.


Parti Socialiste

Mary HAWAY
42 ans
Autre profession libérale



Suppléant :
Pierre BARTHELEMY, 39 ans.


Divers gauche

Carole MALARD
42 ans
Salarié du secteur médical



Suppléant :
Gilles DAGORNE, 58 ans.


La France insoumise

Nicolas BAZILLE
42 ans
Employé (autres entrep. publiques)



Suppléant :
Aurélie MAHOUDEAU, 36 ans.


Extrême gauche

François CHAPRON
64 ans
Ingénieur



Suppléant :
Véronique BEGUET, 57 ans.


Divers gauche

Agnès CHRISSEMENT
36 ans
Sans profession déclarée



Suppléant :
Ambroise SAVATIER, 26 ans.


Front National

Laurent COTTEREAU
46 ans
Agent d'affaires



Suppléant :
Sophie COTTEREAU, 47 ans.


Divers gauche

Isabelle DUDOUET-BERCEGEAY
49 ans
Salarié du secteur médical



Suppléant :
Muriel CHAMPENOIS, 63 ans.


Divers

Sophie CLOCHER
26 ans
Avocat



Suppléant :
Olivier MOURLEVAT, 40 ans.


Divers gauche

Valérie OPPELT
43 ans
Administrateur de sociétés



Suppléant :
Christian BRISSET, 61 ans.


La République en marche

Pascale CHIRON
43 ans
Architecte



Suppléant :
Michel HUBERT, 64 ans.


Ecologiste

Oriane LÉVÊQUE
34 ans
Autre profession



Suppléant :
Kévin GEENS, 30 ans.


Divers

Sandra CORMIER
46 ans
Professeur du secondaire et techn.



Suppléant :
Marc BONNEFIS, 65 ans.


Extrême gauche

Aurélien BOULÉ
33 ans
Fonctionnaire de catégorie B



Suppléant :
Axelle RAMA, 32 ans.


Régionaliste

Béatrice DUMONTET-TARRIUS
21 ans
Etudiant



Suppléant :
Gabrielle HOUDOUIN-QUENAULT, 19 ans.


Divers droite

Donatienne JOSSIC
67 ans
Retraité salarié privé



Suppléant :
Joël LE CALLONNEC, 67 ans.


Régionaliste

Sébastien PILARD
39 ans
Industriel-Chef entreprise



Suppléant :
Sophie VAN GOETHEM, 60 ans.


Les Républicains

Les candidats sont présentés selon l'ordre attribué au tirage au sort par la préfecture de LOIRE-ATLANTIQUE qui a aussi choisi les étiquettes politiques.


LOIRE-ATLANTIQUE - 3ème circonscription



Les 18 candidats qui se présentent dans la 3ème circonscription de LOIRE-ATLANTIQUE au 1er Tour
Alain PARISOT
55 ans
Industriel-Chef entreprise



Suppléant :
Denis CADEAU, 40 ans.


Divers

Martine GOURDON
58 ans
Retraité des entreprises publiques



Suppléant :
Pierre HAIE, 62 ans.


La France insoumise

Gwenvaël DURET
38 ans
Fonctionnaire de catégorie B



Suppléant :
Prune LE DREFF, 30 ans.


Régionaliste

Olivier TERRIEN
46 ans
Fonctionnaire de catégorie C



Suppléant :
Chantal GIRARDIN, 74 ans.


Extrême gauche

Sylvie BOULÉ
50 ans
Industriel-Chef entreprise



Suppléant :
Guillaume JOSSE, 35 ans.


Divers droite

Rozenn HAMEL
41 ans
Cadre supérieur (secteur privé)



Suppléant :
Ferreol DE VALICOURT, 48 ans.


Les Républicains

Hélène DOLIDON
39 ans
Fonctionnaire de catégorie A



Suppléant :
Pascal DEAU, 55 ans.


Extrême gauche

Eléonore REVEL
36 ans
Permanent politique



Suppléant :
Gauthier DANO, 27 ans.


Front National

Anne-France BRUNET
55 ans
Huissier



Suppléant :
Matthieu ANNEREAU, 39 ans.


La République en marche

Dominique NORVAL
61 ans
Professeur du secondaire et techn.



Suppléant :
Emmanuel GRONDIN, 32 ans.


Parti Radical de Gauche

Robin SALECROIX
26 ans
Employé (secteur privé)



Suppléant :
Isabelle HUCHET, 55 ans.


Parti Communiste français

Michaël HERVÉ
34 ans
Ingénieur



Suppléant :
Audrey KISTLER, 43 ans.


Divers gauche

Régis TERSIQUEL
44 ans
Cadre supérieur (secteur privé)



Suppléant :
Cécile ROBIN, 30 ans.


Divers

Pierre SABATTIER
31 ans
Commercant



Suppléant :
Clotilde MASSONNET, 33 ans.


Divers droite

Karine DANIEL
43 ans
Professeur de faculté

DEPUTEE SORTANTE

Suppléant :
Jean-Michel EON, 61 ans.


Parti Socialiste

Judith LERAY
52 ans
Employé (secteur privé)



Suppléant :
Simon BRUNEAU, 30 ans.


Ecologiste

Chantal DURAND
69 ans
Retraité de l'enseignement



Suppléant :
Tiffany CORDIER, 31 ans.


Debout la France

Michaël PROTAT
36 ans
Employé (secteur privé)



Suppléant :
Jean-Bernard FRISON, 65 ans.


Divers

Les candidats sont présentés selon l'ordre attribué au tirage au sort par la préfecture de LOIRE-ATLANTIQUE qui a aussi choisi les étiquettes politiques.


LOIRE-ATLANTIQUE - 4ème circonscription



Les 18 candidats qui se présentent dans la 4ème circonscription de LOIRE-ATLANTIQUE au 1er Tour
Aude AMADOU
37 ans
Employé (secteur privé)



Suppléant :
Pascal GENTIL, 52 ans.


La République en marche

Elodie CALONNE
31 ans
Sans profession déclarée



Suppléant :
Aurélie CALONNE, 33 ans.


Debout la France

Samuel MAGAUD
46 ans
Ouvrier (secteur privé)



Suppléant :
Romain MOISAN, 43 ans.


Extrême gauche

Bernard RINEAU
49 ans
Avocat



Suppléant :
Céline FRESNEAU, 41 ans.


Divers droite

Mireille PERNOT
58 ans
Fonctionnaire de catégorie A



Suppléant :
Gauthier LORTHIOIS, 30 ans.


Parti Communiste français

Dominique RAIMBOURG
67 ans
Avocat


DEPUTE SORTANT
Suppléant :
Myriam BIGEARD, 57 ans.


Parti Socialiste

Paul RAYNAUD
69 ans
Retraité de l'enseignement



Suppléant :
Claude NÉAU, 61 ans.


Extrême gauche

François NICOLAS
48 ans
Cadre (entreprises publiques)



Suppléant :
Anne-Myriam DOUCHEMENT, 31 ans.


Ecologiste

Jean-Noël REBORA
56 ans
Industriel-Chef entreprise



Suppléant :
Pierre PETEUIL, 42 ans.


Divers gauche

Lilian SCALES
84 ans
Retraité de l'enseignement



Suppléant :
André HERVOUET, 71 ans.


Ecologiste

Marie CRAM
35 ans
Ingénieur



Suppléant :
Gabriel PARIS, 46 ans.


Divers

André KORIAT
37 ans
Employé (secteur privé)



Suppléant :
Christian LALLAIS, 61 ans.


Divers

Isabelle MERAND
59 ans
Administrateur de sociétés



Suppléant :
Sandra IMPERIALE, 36 ans.


Union des Démocrates et Indépendants

Vincent EGRON
48 ans
Industriel-Chef entreprise



Suppléant :
Catherine CHASTAN, 45 ans.


La France insoumise

Maud LEGEAY
48 ans
Agent immobilier



Suppléant :
Gérald BIRÉ, 40 ans.


Divers

Amélie BARRELY
31 ans
Industriel-Chef entreprise



Suppléant :
Yann QUÉMÉNEUR, 48 ans.


Régionaliste

Alain AVELLO
46 ans
Professeur du secondaire et techn.



Suppléant :
Jacques MARNET, 45 ans.


Front National

Nassira SEMSAR BEHAGUE
55 ans
Salarié du secteur médical



Suppléant :
Ibrahima SOW, 50 ans.


Parti Radical de Gauche

Les candidats sont présentés selon l'ordre attribué au tirage au sort par la préfecture de LOIRE-ATLANTIQUE qui a aussi choisi les étiquettes politiques.


LOIRE-ATLANTIQUE - 5ème circonscription



Les 14 candidats qui se présentent dans la 5ème circonscription de LOIRE-ATLANTIQUE au 1er Tour
Didier LEFEBVRE
58 ans
Fonctionnaire de catégorie A



Suppléant :
Danielle BRICARD, 70 ans.


Régionaliste

Solange DALIFARD
61 ans
Retr.artis.commerc.chef d entrep.



Suppléant :
Christian THIBAULT, 60 ans.


Debout la France

Hugo SONNIER
28 ans
Agent technique et technicien



Suppléant :
Yann BIORET, 51 ans.


Divers

Arnaud DE RIGNÉ
21 ans
Etudiant



Suppléant :
Elisa LEBLANC, 38 ans.


Front National

Michel MÉNARD
56 ans
Enseignant 1er deg.-directeur école


DEPUTE SORTANT
Suppléant :
Elsa REGENT-PENNUEN, 43 ans.


Parti Socialiste

Pierre-Emmanuel MARAIS
49 ans
Fonctionnaire de catégorie A



Suppléant :
Anna JAOUEN, 41 ans.


Régionaliste

Stéphane PELLEGRINI
48 ans
Employé (secteur privé)



Suppléant :
Xavier VÉROVE, 49 ans.


Extrême gauche

Franco FEDELE
48 ans
Architecte



Suppléant :
Igor BEUNET, 42 ans.


Ecologiste

Michel LABOUREUR
45 ans
Ouvrier (secteur privé)



Suppléant :
Yolande DRÉANO, 62 ans.


Parti Communiste français

Katell ANDROMAQUE
42 ans
Autre cadre (secteur privé)



Suppléant :
Guillaume MARO, 29 ans.


La France insoumise

Dominique ANÉE
62 ans
Industriel-Chef entreprise



Suppléant :
Stéphanie LÉAUTÉ, 44 ans.


Divers droite

Josette BIORET
54 ans
Employé (autres entrep. publiques)



Suppléant :
Damien BASTIAN, 22 ans.


Divers gauche

Frederic MAINDRON
51 ans
Industriel-Chef entreprise



Suppléant :
Richard NICOLLEAU, 44 ans.


Union des Démocrates et Indépendants

Sarah EL HAÏRY
28 ans
Autre cadre (secteur privé)



Suppléant :
Luc GEISMAR, 50 ans.


Modem

Les candidats sont présentés selon l'ordre attribué au tirage au sort par la préfecture de LOIRE-ATLANTIQUE qui a aussi choisi les étiquettes politiques.



Dates et horaires de l'élection

A Nantes, vous pourrez venir voter :

  • Pour le 1er Tour : le dimanche 11 juin 2017
  • Pour le 2ème Tour : le dimanche 18 juin 2017
Votre bureau de vote sera ouvert de 8H00 à 20H00.
(En France, les bureaux de vote seront ouverts de 08H00 à 18H00 dans la plupart des communes, mais jusque 20H00 dans les moyennes et grandes villes).
Nous vous invitons néanmoins à contacter la mairie de Nantes, pour avoir la confirmation de ces horaires.

A noter : pour la précédente élection présidentielle de mai, la plupart des bureaux fermaient à 19H00 ce qui n'est plus le cas pour cette fois.



Quelle pièce d'identité pouvez vous présenter pour voter ?

Pour participer à cette élection, vous devez vous présenter au bureau de vote indiqué sur votre carte électorale.
Dans les communes de moins de 1000 habitants, votre carte d'électeur seule suffit.
Attention, dans les communes de plus de 1000 habitants vous devez désormais obligatoirement présenter une pièce d'identité.
Les documents suivants sont admis pour prouver votre identité :


  • Carte nationale d'identité, Passeport, Permis de conduire.
  • Permis de chasser, Livret ou carnet de circulation, Carte du combattant.
  • Carte d'invalidité civile ou militaire, Récépissé valant justification de l'identité, Attestation de dépôt d'une demande de carte nationale d'identité ou de passeport délivrée depuis moins de 3 mois.


Abstention, vote blanc et vote nul : quelles différences ?


  • L’abstention consiste à ne pas participer à une élection.
    Les personnes qui ne vont pas voter le font quelquefois pour des raisons d'oubli, de vacances, loisirs ou maladie. Mais c'est aussi un choix politique actif qui consiste à montrer son désaccord.
  • Le vote blanc consiste pour un électeur à déposer dans l’urne un bulletin dépourvu de tout nom de candidat.
    Pour cette élection, c'est la cinquième fois en France depuis 1852 que les votes blancs seront comptabilisés à part, et ne seront plus ainsi assimilés à des votes nuls.
    Le premier comptage des votes blancs a été mis en place pour les élections européeenes de 2014.
    Une enveloppe ne contenant aucun bulletin est assimilée à un bulletin blanc.
    Ce type de vote indique une volonté de se démarquer du choix proposé par l’élection.
  • Le vote nul correspond à un bulletin déchiré ou annoté qui ne peut pas être pris en compte lors des opérations de dépouillement.
    Toute mention manuscrite ajoutée sur votre bulletin de vote l'annule automatiquement. Donc dès le moindre graffiti présent sur le bulletin, il est considéré comme nul.
  • Au final, voter blanc, nul ou s'abstenir, c'est la même chose : cela revient à laisser les autres choisir pour vous.



Comment voter par Procuration

Si vous ne pouvez pas venir voter, il n'est pas trop tard pour autoriser quelqu'un d'autre à voter pour vous.
Une procuration peut être établie jusqu'à la veille du scrutin.

  • C'est Gratuit.
  • La personne à qui vous déléguez votre droit de vote doit être inscrite dans la même commune que vous, et ne doit pas détenir plus d'une procuration.
  • Pour établir cette procuration, vous pouvez le faire soit au commissariat de police, à la brigade de gendarmerie ou au tribunal d'instance de votre domicile ou de votre lieu de travail.
    Vous devez vous y présenter personnellement sauf en cas d'empêchement (pour état de santé par exemple). Vous pouvez alors demander qu'un personnel de police se déplace gracieusement à votre domicile.
  • Aucun justificatif ne vous sera demandé. Une simple déclaration suffit.
  • Il est possible de choisir le même représentant pour les deux tours de l'élection ou bien un représentant différent pour chaque tour.
  • Votre représentant ne reçoit aucun document. C'est à vous de l'avertir du droit que vous lui offrez.
    Le jour du scrutin, il doit se présenter muni de sa propre pièce d'identité, à votre bureau de vote, et votera en votre nom dans les mêmes conditions que les autres électeurs.
  • Vous pouvez résilier votre procuration à tout moment.


Vote par procuration élection présidentielle 2017
Comment voter par procuration ? Ministère de l'intérieur



Ce que personne ne vous dit sur les sondages

Le sujet est complexe et des livres entiers y ont été consacrés, mais voici les points importants à retenir :

  • Il est aisé de manipuler une partie de l'opinion en utilisant les résultats des sondages et les médias, par plusieurs mécanismes qui se nomment : "l'effet de mode" ou encore "le théorème de Thomas" : "Est possible ce que l'on croit possible".
    Même si seulement une petite partie des votants peut ainsi être amenée à changer son vote, ce sont ces votes qui peuvent faire basculer une élection.
  • BVA, CSA, TNS Sofres, Ipsos, Ifop et OpinionWay sont tous contrôlés par une petite oligarchie médiatique, politique et industrielle.
  • Les organismes de sondage sont des entreprises commerciales dont le but est de gagner de l'argent en répondant aux demandes de leurs clients.
    Ils font donc ce que leurs clients leur commandent et peuvent orienter les résultats de leurs enquêtes.
Dans le cadre de cette campagne, les sondages au niveau national sont encore utilisés pour essayer de manipuler et orienter votre vote.
On veut ainsi vous faire croire que le mouvement créé par monsieur Macron en raccrochant certains opportunistes et autres affairistes et recyclant l'arrière garde du parti socialiste sera forcément majoritaire à l'assemblée, et aura ainsi tous les pouvoirs.

Ne vous laissez pas berner ! Rien n'est joué d'avance. Au final c'est vous et vous seul qui allez décider de votre avenir par votre vote.
Votez en votre âme et conscience pour le ou la candidate que vous jugerez honnête, juste et apte à soutenir les bonnes lois pour les 5 prochaines années.


Nous n'avons pas de consignes de vote à vous donner, mais notre devoir consiste à vous donner toutes les informations pour que vous puissiez faire le meilleur choix pour la France, votre avenir et celui de vos enfants.



Le saviez vous ?

  • Cette année, il y a 7882 candidats qui se présentent dans les 577 circonscriptions législatives. En 2002 il étaient 300 de plus (nombre record de candidatures). Cela représente une moyenne de 14 candidats par circonscription.
  • Cette élection est un enjeu financier pour les partis politiques, car il leur suffit de réaliser au moins 1% des suffrages au 1er tour dans 50 circonscriptions pour ensuite toucher 1,42€ par voix et par an pendant 5 ans. De plus pour chaque élu, le parti touchera 37280€ par an. Une nouvelle forme de rente pour certains, mais avec vos impôts.
  • En Outre-mer, le vote se déroulera le samedi 22 avril en Guadeloupe, Guyane, Martinique, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre et Miquelon et en Polynésie française. Pour la Réunion, Mayotte et la Nouvelle-Calédonie, il se déroulera comme en métropole.
  • En théorie, aucun résultat partiel ou définitif, sauf concernant l'abstention, ne peut être communiqué avant la fermeture du dernier bureau de vote, à 20 heures. Cette interdiction est sanctionnée d'une amende de 75.000 euros. En théorie seulement, car il est très facile de trouver les premiers résultats sur internet avant 20H00.
  • Cérémonial : lorsque vous votez, vous devez obligatoirement : prendre une enveloppe et au moins 2 bulletins de vote (pour préserver la confidentialité du choix), puis passer par l'isoloir avant de vous présenter devant l'urne et y déposer votre précieux choix.
    Vous êtes le seul à avoir le droit de toucher l'enveloppe (électorale bien sûr, car d'autres types d'enveloppes circulent ailleurs, mais celles ci ce sont d'autres qui les touchent.)
    Vous signez ensuite la liste d'émargement. En cas de refus, la personne chargée des émargements le fera à votre place.
  • Le bureau de vote est une sorte de club privé : ce n'est pas un endroit ouvert à tous.
    Les seules personnes qui peuvent y pénétrer sont les membres et électeurs du bureau, les délégués et les personnes chargées du contrôle des opérations de vote.
  • Toute discussion ou délibération d'électeurs à l'intérieur du bureau de vote est normalement interdite. Le président du bureau de vote peut faire expulser un électeur qui troublerait ou ralentirait les opérations.
  • Vous ne pouvez pas rentrer dans le bureau de vote avec une arme.
    Espérons que cette consigne soit bien respectée dans ces temps troublés, car ce scrutin présidentiel se déroulera sous l'état d'urgence. En effet, plus de 50 000 policiers, gendarmes et même militaires seront mobilisés pour assurer votre sécurité.
  • Le nombre de bureaux de vote ouverts est de 66546, et 45,67 millions d'électeurs sont appelés aux urnes.



Les citations du jour


  • "La droite a gagné les élections. La gauche a gagné les élections. Quand est-ce que ce sera la France qui gagnera les élections ?" - Coluche
  • "On ne ment jamais tant qu'avant les élections, pendant la guerre et après la chasse." - Clémenceau
  • "Election : opération par laquelle des citoyens libres se choisissent des maîtres." - Elizabeth Hardwick





Si vous pensez que ces informations peuvent intéresser un de vos voisins, amis ou membre de votre famille, envoyez lui un lien vers cette page en cliquant -> ICI


Si vous utilisez Twitter, Aidez nous à faire connaître cette page à vos followers ->







Cliquez ici pour revenir à la page principale de Nantes